Les joies de l’école à la maison

Et oui avant le confinement, les petites filles rêvaient de devenir maitresse et puis depuis que leurs parents font classe, et bien l’image de la maîtresse a pris un coup !

Maîtresses, professeurs : des métiers de rêve?

A Vaugneray, le  10 avril 2020

Allez, je vous donne quelques conseils pour assurer l’école à la maison avec un peu de légèreté.
On n’est pas maîtresse, on n’est pas prof, ce n’est pas notre métier !

On leur dit et on leur demande leurs conseils pour les accompagner dans leur travail scolaire…

Car il s’agit bien de leur travail à eux, de leur apprentissage à eux…

Alors on les responsabilise là-dessus en leur faisant choisir les repères dont ils ont besoin pour une continuité :

– Le rythme :

Tu préfères tous les jours ? Un jour sur deux ? 4 jours par semaine de x heures ou 6 jours par semaine de x heures ?
On leur explique notre propre emploi du temps et notre possible disponibilité et du coup si vous ne pouvez pas l’accompagner tous les jours on lui fait confiance et on lui parle d’autonomiemais on vérifiera quand même un peu du moins au début …

– La routine :

Donc tu as choisis 4 jours par semaine de x heures du coup tu veux faire tout d’un coup ? Le matin ? L’après-midi ? A quelle heure tu démarres ? Tu feras une pause (une récré) de combien de temps ?
Tu auras besoin de moi sur toutes les matières, sur quelques matières, sur quoi penses-tu pouvoir travailler seul ?

L’idée de la continuité pédagogique est avant tout de
garder un rythme de travail, de maintenir une capacité et surtout de conserver le goût de l’apprentissage…

Et c’est là que nous parents on est un peu dangereux on pourrait les dégoûter de l’école car ce sont nos enfants alors on est plus exigeant, plus jugeant, et leurs performances ou leurs échecs sont directement liés à nos égos, à notre fierté ou à nos blessures…
On veut le mieux pour eux, mais surtout pour nous, on les voudrait tellement parfait !
Stop, on souffle, on relâche, il n’y a rien de grave si on constate des difficultés, si certains jours il n’a pas envie, on lui lâche un peu la grappe et on lui redit pourquoi c’est important…
« C’est important pour toi tu sais, voici les éventuelles conséquences si tu ne joues pas le jeu… tes copains pourraient avoir mieux avancé que toi, alors ils se compareront à toi et tu pourrais en souffrir !
Tu pourrais avoir besoin de redoubler l’an prochain il faut que tu le saches mais nous on a pas de jugement sur cela… »
Attention on informe mais on ne culpabilise pas…
Pour terminer voici quelques sites de maitresses, profs virtuels bien plus efficace que nous, utilisez le aussi souvent que nécessaire, il faut varier les supports pour maintenir une motivation de l’enfant…
Maternelles, primaires :
– Hugo l’escargot
– Linstit.com
– Calculactice
Primaires, Collèges et Lycées :
– Lumni.fr
– Schoolmouv

Et vous, comment ça se passe chez vous ?
Avez-vous d’autres astuces ?
Avez-vous besoin de plus d’accompagnement ?

Bonne journée,
Nathalie Colcombet